La conduite accompagnée

16 mai

La conduite accompagnée permet de vous inscrire à l’auto-école dès 15 ans. Pour commencer la conduite accompagnée avec votre accompagnateur, il faut avoir réussi au préalable votre code de la route, avoir suivi une formation pratique de 20h minimum avec un enseignant de la conduite qui vous aura délivré l’attestation de fin de formation.

avec-la-conduite-accompagnee-mon-permis-demarre-bien_news_preview_article

Les conditions pour être accompagnateur :

  • avoir au moins 28 ans et être titulaire du permis  » B  » (voiture) depuis au moins trois ans
  • avoir l’accord de sa compagnie d’assurance pour être accompagnateur
  • être désigné au contrat de formation liant l’auto-école, l’élève, l’accompagnateur
  • ne pas avoir été condamné pour certains délits (homicide et blessures involontaires, conduite sous l’emprise d’un état alcoolique, délit de fuite, refus d’obtempérer à une sommation de s’arrêter, conduite sous le coup d’une suspension ou d’une annulation du permis de conduire). Une suspension ou une annulation du permis de conduire l’exclurait temporairement ou définitivement de ce rôle
  • participer à l’évaluation de la dernière étape de la formation initiale de l’apprenti

Les avantages de la formule AAC sont:

  • de réduire la période probatoire du permis à 2 ans au lieu de 3ans
  • d’acquérir de l’expérience de conduite ; 
  • de passer l’épreuve du permis de conduire à 17 ans et demi. En revanche, il n’est possible de conduire seul qu’à partir de 18 ans ;
  • d’augmenter sensiblement ses chances de réussite à l’examen du permis de conduire : 74% de chances de l’obtenir dès la première fois contre 55% par la voie de l’apprentissage traditionnel ;
  • souvent d’obtenir un tarif préférentiel sur son assurance « jeune conducteur ».

Durant la période avec votre accompagnateur, vous devez effectuer 3000km et au moins un an de conduite accompagnée. Vous devez revenir à l’auto-école pour effectuer 2 rendez-vous pédagogiques avec votre accompagnateur et votre moniteur. 

  • Le 1er rendez-vous pédagogique a lieu entre quatre et six mois après la date de délivrance de l’attestation de fin de formation initiale.
  • Le 2e rendez-vous pédagogique a lieu après 3 000 km parcourus en général juste avant de passer votre permis de conduire.

Pour les jeunes âgés de moins de 16 ans, la copie de l’attestation de recensement ou du certificat individuel de participation à la journée défense et citoyenneté (JDC) ou de l’attestation individuelle d’exemption ne sont  pas requises pour l’inscription. Toutes les règles du code de la route doivent être respectées par vous comme par votre accompagnateur. En cas d’infraction, c’est l’accompagnateur qui est responsable.

Mais en plus :

  • vous ne pouvez pas conduire en dehors des frontières nationales ;
  • vous devez respecter les limitations de vitesse qui s’appliquent aux conducteurs novices.

Attention : en conduite accompagnée, ayez toujours avec vous le formulaire de demande de permis de conduire ou sa photocopie, le livret d’apprentissage et le document d’extension de garantie de l’assurance. Seul le formulaire de demande de permis de conduire permet de justifier de la situation d’apprentissage de la conduite, en cas de contrôle par les forces de l’ordre.

150px-Logo_conduite_accompagnée

 

Mon avis ?

C’est une très bonne formule. Si vous avez la possibilité de la faire ou surtout l’envie, je vous recommande fortement de commencer le plus tôt possible. Il y a beaucoup d’avantages ( plus de chances de réussite au permis, plus d’expérience pour votre conduite personnelle, assurance voiture à prix réduits, obtention de vos 12 points plus rapidement..). Il faut que votre accompagnateur est envi aussi et que votre entente soit bonne. En général, ce sont vos parents ou un des deux parents. Si vous vous criez dessus et que vous êtes stressé à chaque fois que vous prenez la voiture, cela ne sera pas bénéfique pour votre apprentissage. Il faut essayer de conduire comme votre enseignant de la conduite vous l’a appris et ne pas prendre de mauvaises habitudes. C’est pour ça que l’accompagnateur doit veiller à ce que vous respectiez bien le code de la route. Le but est de conduire le plus possible et d’essayer de varier vos trajets et vos heures de conduite. Ne pas faire toujours le trajet ( boulot/maison) à la même heure. On essayera de conduire le matin, la journée, la nuit, le soir aux heures de pointe, sur l’autoroute, sur des voies rapides, en centre-ville, en montagne etc…. Il faut rencontrer pleins de situations différentes. Le point noir des AAC est souvent les manoeuvres. Il faut savoir se garer en créneau, bataille, épi, demi-tour, marche arrière dans un parking mais aussi en centre-ville. 

 

 

 

Pas encore de commentaire

Laisser une réponse

CS AUTO AMIENS |
Motards vendéens |
RALLYE-S-Sport 84 |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Frameoffrestoration
| Vespa52
| My bikes