La troisième étape: l’objectif général

22 mar

20150322_191822

 

 

A/ Evaluer les distances et les vitesses:

Il faut savoir répondre aux questions suivantes:

- quels sont les indices qui permettent au conducteur d’évaluer sa propre vitesse? réponse: indicateur de vitesse, vitesse du défilement du paysage, bruit du moteur, du roulement, de l’air..

- quels sont les causes d’erreur dans l’évaluation de sa propre vitesse? réponse: on a tendance à sous-estimer sa propre vitesse quand la chaussée est large, quand le paysage est plat et nu, et quand on a bu de l’alcool..

- quels sont les indices qui permettent d’évaluer la vitesse des autres véhicules? réponse: le type du véhicule, la vitesse de rapprochement..

- quels sont les causes d’erreur dans l’évaluation de la vitesse des autres ? réponse: une allure qui ne correspond pas au type du véhicule, la visibilité réduite ( brouillard léger, crépuscule, pluie..)

Il faut savoir-faire:

définir à peu près à quelle vitesse on roule sans avoir à regarder le compteur et être capable de savoir si le véhicule qui circule derrière nous s’il veut dépasser ou juste nous suivre.

 

B/ Evaluer les distances d’arrêt:

Il faut savoir répondre aux questions suivantes:

- quelles sont les deux distances dont la somme constitue la distance d’arrêt? réponse: la distance parcourue pendant le temps de réaction + distance de freinage

- qu’est-ce que le temps de réaction? réponse: le temps qui s’écoule entre l’apparition d’un obstacle et le début du freinage

- quelle est la durée de ce temps de réaction en moyenne? dans quels cas est-elle allongée? réponse: de 3/4 de seconde à 1 seconde. La fatigue, l’alcool, drogue inattention peuvent l’augmenter.

- si un obstacle apparaît, que fait la voiture pendant le temps de réaction? réponse: elle continue de rouler à la même allure.

- comment peut-on approximativement calculer la distance de freinage? réponse: en multipliant par lui-même le chiffre des dizaines de la vitesse ( exemple: si je roule à 60 6×6= 36mètres) 

- quand la chaussée est mouillée, comment augmente la distance de freinage? réponse: elle est doublée

- quand la vitesse double, comment augmente la distance de freinage? réponse: elle est multipliée par 4

 

C/ Tenir compte du gabarit de la voiture:

Il faut savoir répondre aux questions suivantes:

- dans quels cas est-il dangereux de ne pas avoir une notion exacte de la largeur de sa voiture? réponse: croisement sur une route étroite, notamment croisement de véhicules encombrants, passages étroits, dépassements, manoeuvres

- de sa longueur? réponse: arrêt dans la circulation, rangement en créneau

- de sa hauteur? réponse: galerie chargée, porte basse

 

D/ S’arrêter, stationner:

Il faut savoir répondre aux questions suivantes:

- quelle est la différence entre l’arrêt et le stationnement? réponse: arrêt = immobilisation momentanée du véhicule, le conducteur restant au volant ou à proximité ( montée, descente d’un passager, chargement, déchargement. stationnement = immobilisation durable, le conducteur ne reste pas dans le véhicule ou à proximité.

-quelles sont les règles concernant le stationnement sur route? réponse: chaque fois que cela est possible hors de la chaussée ( sur l’accotement), si impossible: à droite, sans encombrer une voie réservée à une catégorie particuliers d’usagers, le stationnement à proximité d’une intersection ou d’un passage à niveau ou d’un sommet de côte est considérée comme dangereux.

- à quoi sert le signal de détresse? quand s’en sert-on? réponse: avertir les autres de l’immobilisation ou de l’allure anormalement lente du véhicule, ou de la nécessité d’un arrêt imprévu ( panne, crevaison,accident.. )

- le triangle de présignalisation est-il utile même si on a des feux de détresse? où doit-on le placer? réponse: Oui, placer le triangle à une trentaine de mètres ou avant ce qui masque le véhicule immobilisé. 

Il faut savoir-faire: 

Se ranger en épi, en bataille, créneau et faire cela en sécurité. ( voir article manœuvres )

 

E/ Croiser, dépasser, être dépassé:

Il faut savoir répondre aux questions suivantes:

- dans quels cas peut-il être dangereux de croiser un véhicule? réponse: sur une chaussée étroite, encombrée, mauvaise visibilité, chaussée en pente, virage..

-dans quels cas risque-t-on de ne pas pouvoir reprendre assez vite sa place à droite après avoir dépassé? réponse: capacité d’accélération insuffisante, dépassement d’une file de voitures..

- quand se rabattre a droite après un dépassement? réponse: quand on voit le véhicule dépassé dans le rétroviseur du milieu

- que doit-on faire lorsqu’on va être dépassé ? réponse: serrer à droite si possible sans modifier son allure.

- citez quelques cas où il est préférable de renoncer à dépasser? réponse: lorsqu’il y a le moindre doute, s’abstenir de dépasser: capacité d’accélération insuffisante, difficulté de se rabattre à droite, courbe, manque de visibilité…

- dans quels cas peut-on dépasser par la droite? réponse: lorsque le véhicule dépassé a clairement manifesté son intention de tourner à gauche, lorsqu’on circule en file 

 

F/ Passer un virage: 

Il faut savoir répondre aux questions suivantes:

- quelle est la relation entre la vitesse et la force centrifuge? réponse: la force centrifuge augmente comme le carré de la vitesse.

- quelle st la relation entre le rayon du virage et la force centrifuge? réponse: la force centrifuge est inversement proportionnelle au rayon du virage ( plus il est grand, plus elle est petite…) 

- quelles sont les risques des virages? réponse: dérapage, renversement, écart ou sortie de route si la vitesse est excessive…

- dans quels cas doit-on ralentir avant un virage? réponse: virage masqué, virage non relevé, présence de gravillons, de feuilles mortes..

 

G/ Savoir se comporter à l’égard des diverses catégories d’usagers:

Il faut savoir répondre aux questions suivantes: 

- quelles précautions faut-il prendre en présence des piétons? réponse: ralentir et les observer: qui sont-ils? que font-ils? regardent-ils ma voiture? 

- pourquoi les enfants sont-ils souvent accidentés? réponse: leurs comportements sont difficiles à prévoir ( impulsivité, jeu..)

- pourquoi les personnes âgés sont-ils souvent accidentés? réponse: ils voient et entendent mal, se déplace difficilement..

- quelles particularités présentent les poids lourds? les véhicules encombrants? réponse: ils masquent la visibilité, ils sont fréquemment dépassés, leurs capacités d’accélération et de freinage sont différentes de celles des voitures légères, quelques fois obligés de se déporter à gauche avant de tourner à droite, en cas d’accident leur poids augmente la gravité de l’accident

- quelles particularités présentent les comportements des cyclistes? des motocyclistes? réponse: ils se faufilent et sont difficiles à voir dans les rétroviseurs. Leurs capacités d’accélération et de freinage ne sont pas les mêmes que celles des voitures légères. Leur trajectoire est souvent incertaine.

- quels sont les véhicules dit d’intervention urgente? comment se comporter en leur présence? réponse: gendarmerie, police, pompier, ambulance, SAMU, SMUR, divers véhicules de secours. Dès que l’avertisseur spécial ( sonore ou lumineux) est perçu : imaginer ce que son conducteur va faire pour aller plus vite et agir en conséquence pour gêner son passage le moins possible.

 

H/ Suivre un itinéraire: 

Il faut savoir répondre aux questions suivantes: 

- comment peut-on s’informer avant d’entreprendre un voyage ? réponse: cartes routières, guides, minitel, téléphone, itinéraires, météo, circulation..

- pourquoi faut-il prévoir des pauses si on fait un long parcours? réponse: éviter les chutes de fatigue et de vigilance, vérifier l’état du véhicule et de son chargement

- quelles est la différence entre un itinéraire bis et un itinéraire de délestage? réponse: l’itinéraire bis = en période de circulation dense permet de circuler sur des routes moins chargées. itinéraire de délestage = permet d’éviter un bouchon, des travaux..

Il faut savoir-faire:

suivre une direction d’un panneau donnée ( exemple : A8 ..) ou partir d’un  point A et revenir au même point en étant autonome

 

I/ Avoir des notions sur les effets de l’alcool:  

Il faut savoir répondre aux questions suivantes:

- qu’appelle-t-on alcoolémie? réponse: l’alcoolémie est la présence d’alcool dans le sang. Le taux d’alcoolémie correspond au nombre de grammes d’alcool pur par litre de sang.

- comment mesure-t-on l’alcoolémie? réponse: par une analyse en laboratoire, par éthylomètre ( la quantité de vapeur d’alcool dans l’air expiré indique la quantité d’alcool par litre de sang)

- quelle est l’influence de l’alcoolémie sur la perception? réponse: retard, imprécision, illusions

- sur les gestes? réponse: retard, imprécision

- sur l’attitude? réponse: euphorie, prise de risque et non perception des risques, vitesse excessive

 

Voilà, j’espère que cet article aura pu vous aider. Si vous avez des questions, remarques n’hésitez pas à me laisser un commentaire j’y répondrai avec plaisir.

Je vous prépare le quatrième et dernier objectif pour bientôt.

A très vite!!!

 

-

 

 

Pas encore de commentaire

Laisser une réponse

CS AUTO AMIENS |
Motards vendéens |
RALLYE-S-Sport 84 |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Frameoffrestoration
| Vespa52
| My bikes